UNE BANDE DESSINEE ET UN FILM:

  UN HOMME EST MORT

 

Un homme est mort

 

195O. Brest est un immense chantier. De la ville fortifiée, aux ruelles étroites, une nouvelle ville va surgir, orthogonale, rectiligne, ordonnée, moderne.


Mais face aux revendications salariales des ouvriers travaillant à la reconstruction, les patrons refusent de céder. La grève générale est déclarée. Les chantiers sont immobilisés, les ouvriers de l'Arsenal rejoignent le mouvement.


Et le 17 avril, le drame se produit. La police, dépassée par l’ampleur du mouvement, tire sur la foule, blessant plus de vingt personnes et tuant un homme. Édouard Mazé.


Le lendemain, appelé par la CGT pour tourner un film sur le mouvement, René Vautier débarque clandestinement à Brest. Il est alors recherché par la police suite à un premier film documentaire.


René arrive dans une ville en état de siège. Le lendemain ont lieu les obsèques d'Édouard Mazé.


Une foule immense, un peuple entier accompagnera son cercueil.


En s’attachant à la véracité des événements, en respectant la parole des témoins, Kris et Étienne Davodeau nous redonnent l’espoir en l’homme et en sa faculté à lutter pour sa liberté.

 

En bande dessinée: Une BD de Kriss  et Etienne Davadeau chez Futuropolis - 2006

Un film: me contacter

Menu principal

Enregistrement

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Contact

boite1